Jean-Baptiste Kempf et VLC, symbole de la réussite française

Jean-Baptiste Kempf et VLC, symbole de la réussite française

Nous avons déjà tous téléchargé le logiciel de lecture vidéo facilement reconnaissable avec son cône orange et blanc. Il est l’œuvre de VideoLAN, une association dirigée par un Français, Jean-Baptiste Kempf dont la fierté est de proposer un logiciel simple mais efficace, gratuit et open source. Bientôt, nous devrions pouvoir profiter de la dernière version du logiciel tant apprécié.

Les débuts de l’aventure VLC

L’histoire est belle et il faut remonter dans les années 90 pour connaitre les débuts de VLC, lorsque Jean-Baptiste Kempf était encore étudiant à la prestigieuse école d’ingénieur centrale Paris. VidéoLAN va ainsi naitre au sein de l’école au début des années 2000 avant que l’ingénieur français ne se l’approprie entièrement en 2006 afin de l’améliorer. Destiné à démocratiser les émissions télé par satellite à ses débuts, le logiciel va finalement se concentrer sur l’élément central du projet, un Player gratuit et open source capable de lire pratiquement tous les formats de vidéo proposés.

Un Player français qui s’impose partout dans le monde

Même si le logiciel est l’œuvre d’un Français, il ne se limite sûrement pas à l’Hexagone. C’est même tout le contraire puisque le public français ne représenterait que 3 à 5% sur les 100 millions d’utilisateurs actuels. Le site est d’ailleurs entièrement en anglais.

Vidéolabs, qu’est-ce que c’est ?

VidéoLAN est une association. Elle n’a donc pas vocation à s’enrichir. C’est d’ailleurs pour cette raison que le logiciel VLC est proposé en téléchargement gratuit. Néanmoins, pour survivre, l’association a besoin de fonds. C’est pour subvenir aux besoins de l’association que l’ingénieur français a créé Vidéolabs, une entreprise de 18 personnes qui travaillent sur le développement de services accessoires au Player. Il va de soi que ces services ne sont pas gratuits.

VLC 3, quelles sont les innovations attendues ?

VLC doit respecter sa destination, pouvoir lire tous les fichiers vidéo. La principale innovation sera bien sûr la possibilité pour les utilisateurs de profiter de la vidéo 360°. VidéoLAN proposera également une plateforme pour partager et regarder des vidéos. Shazam vidéo est également annoncé, un logiciel qui servira à récolter toutes les informations autour des vidéos que vous regardez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *